ATR-42

Rôle Regional airliner
Origine nationale France/Italy
Constructeur ATR
Premier vol 16 August 1984
Mise en service 3 December 1985
Status Active
Utilisateurs principaux FedEx, Feeder, Aeromar, First Air, HOP!
Produit 1984–present
Nombre construit 476
Coût unitaire $19.5 million (42-600, 2012)

L’ATR-42 est un avion de transport de passager à turbopropulseurs.

Le premier appareil fabriqué par ATR a effectué son premier vol le 16 août 1984 et a été mis en service le 9 décembre 1985. Il existe une variante cargo (sur la base de l’ATR 42-300) et quick change (ATR 42-500).

Le numéro «42» à son nom est dérivé de la configuration de sièges standard de l’avion dans une configuration de transport de passagers, qui varie typiquement entre 40 et 52 passagers.

12 ATR 42 ont également été spécialement aménagés pour la surveillance des espaces maritimes par Alenia et livrés aux garde-côtes et à la douane italienne.

Premier vol du ATR 42-500MP Patrol Aircraft de la Force aérienne nigériane, 2009
Premier vol du ATR 42-500MP Patrol Aircraft de la Force aérienne nigériane, 2009.

Conception et développement

L’ATR 42 et sa version allongée, l’ATR 72, sont nés de l’alliance de deux constructeurs européens, le français Aérospatiale et l’italien Aeritalia.

A la fin des années 70, le secteur des avions régionaux de l’ordre de 40 à 100 places intéresse particulièrement les constructeurs car il est en pleine expansion (surtout aux Etats-Unis) et ne bénéficie que d’appareils dépassés ou inadaptés.

Aérospatiale et Aeritalia (maintenant Alenia) planchent chacun de leur côté sur un projet d’avion de ligne régional : l’AS-35 pour le premier et l’AIT-320 pour le second. En effet, le marché des appareils entre 40 et 100 passagers, évaluable à 1000 appareils, est en expansion aux Etats-Unis et les avions disponibles sont déjà anciens.

A l’image de ce qui se fait déjà pour Airbus, les deux constructeurs envisagent rapidement une coopération étroite. Une annonce officielle est faite par Aerospatiale le 11 juillet 1980 et l’affaire est conclue le 4 novembre 1980 avec la création de la société ATR (Avion de Transport Régional), ou Aerei da Trasporto Regionale) dont le siège social est à Toulouse. Cette entité commune est réalisée en tant que Groupement d’Intérêt Economique, permis par la loi française. Ils fusionnent leur projet, ce qui donne l’ATR 42, le chiffre représentant le nombre de passagers.

Le projet est rapidement finalisé et il montre un avion combinant les études des deux constructeurs: ailes hautes, empennage en « T », cabine de 1,90m de hauteur et 2,50m de largeur, capacité d’une quarantaine de places avec une version allongée à 70 places programmée, autonomie en escale garantie par un système de blocage de l’hélice qui permet de faire tourner un moteur pour fournir le courant et l’air conditionné (« Mode Hotel »), rayon d’action de 1600 kilomètres ou de 5 rotation de 180 kilomètres, usage de matériaux composites.

Amakusa airlines ATR-42-600, Japan
Amakusa airlines ATR-42-600, Japan
Air Madagascar ATR-42-500
Air Madagascar ATR-42-500

Le premières commandes interviennent en avril 1982. 2 prototypes de l’ATR 42 sont construits.

Le premier vol du prototype de l’ATR 42 a lieu le 16 août 1984. Il était équipé de PW120 de 1800 hp. La certification fut obtenue en Italie et en France le 24 septembre 1985.

Pour le production, Aerospatiale et Aeritalia se répartissent les tâches. Le fuselage et les empennages sont construits en Italie, à Pomigliano d’Arco près de Naples. Les ailes et le cockpit sont construits à Bordeaux-Mérignac, et l’assemblage se fait à Toulouse.

Le premier avion est livré à Air Littoral en décembre 1985. Les appareils de cette série peuvent emporter plus de passagers que les prototypes (48) et ont une plus grande autonomie. Ils sont équipés de moteurs P&W Canada PW120E de 1800 hp. Les ATR 42-320, destinés au climat chaud, ont des moteurs PW121 plus performants, de 1900 hp.

En 1995, ATR entame une modernisation de ses avions en proposant une version « -500 » pour ses ATR42 et 72. Les changements majeurs se trouvent au niveau de la motorisation, de l’hélice (six pales au lieu de quatre), du confort et l’insonorisation de la cabine. Par ailleurs, le constructeur se diversifie en offrant des versions militarisées de ses ATR: les ATR42-500MP et ATR72-500ASW de patrouille maritime.

En 2007, une dernière évolution est annoncée. Cette version « -600 » est dotée de moteurs plus performants et d’une avionique de dernière génération pour le poste de pilotage (Glass Cockpit). Le premier appareil, un ATR 72-600 a volé pour la première fois en 2009.

ATR dut faire face à des concurrents tels que Fokker et Bombardier, face à la crise des années 1990, face à des accidents dont certains sont dus à un système de dégivrage défaillant. Malgré tout cela, ATR a gagné son pari. En décembre 2010, 1074 appareils (423 ATR 42 et 651 ATR 72) avaient été commandés, et 915 appareils (412 ATR 42 et 503 ATR 72) livrés. Au salon du Bourget 2011, ATR annonçait avoir engrangé 78 commandes supplémentaires. 50 appareils sont actuellement livrés par an. 165 opérateurs utilisent cet appareil dans 92 pays.

DHL (Venescar Internacional) ATR 42-320F - YV2308 (c/n 061)
DHL (Venescar Internacional) – ATR 42-320F – YV2308 (c/n 061)
ATR-42-320 cockpit la nuit.
ATR-42-320 cockpit la nuit.
Precision Air Tanzania est devenue la première compagnie aérienne en Afrique et dans le monde à exploiter les avions commerciaux ATR-42-600. Le Président-directeur général de Precision Air Tanzanie Alfonse Kioko (premier) et le PDG d'ATR Filippo Bagnato débarquent de l'ATR-42-400 après inspection des installations de l'avion lors de la livraison officielle de l'aéronef au centre de livraison d'ATR à Toulouse, France. 2012.
Precision Air Tanzania est devenue la première compagnie aérienne en Afrique et dans le monde à exploiter les avions commerciaux ATR-42-600. Le Président-directeur général de Precision Air Tanzanie Alfonse Kioko (premier) et le PDG d’ATR Filippo Bagnato débarquent de l’ATR-42-400 après inspection des installations de l’avion lors de la livraison officielle de l’aéronef au centre de livraison d’ATR à Toulouse, France. 2012.

 

Variantes

ATR 42–200

Les premiers -200/-300/-320 ont des hélices avec 4 pales
Les premiers -200/-300/-320 ont des hélices avec 4 pales.

Le -200 était le prototype original d’ATR-42 et seulement quelques uns ont été construits à des fins d’essai. Il a été alimenté par moteurs Pratt & Whitney Canada PW120 de 1 800 SHP (1 300 kW).

ATR 42–300

Le − 300 était la version standard de production, est entré en service le 9 décembre 1985 au sein d’Air Littoral. Ce modèle a été fabriqué jusqu’au 1996, date à laquelle il fut remplacé par l’ATR 42-500.. Les appareils de cette série peuvent emporter plus de passagers que les prototypes (48) et ont une plus grande autonomie. Ils sont équipés de moteurs P&W Canada PW120E de 1800 hp.

ATR 42–320

Version modernisée du −300 alimenté par moteurs PW121 (2100 shp). Il a été conçu pour avoir de meilleures performances en particulier dans des conditions chaudes et élevées.

ATR 42–400

L’ATR 42-400 est une version améliorée du − 320 utilisant des hélices à six pales sur des moteurs PW121 autrement identiques. Trois ATR 42-400 ont été livrés au gouvernement de l’Italie en tant qu’ATR 42 « Surveyor » version. Les deux seuls ATR 42-400 civils produits (MSN 487 et 491) ont été livrés à CSA Czech Airlines au 1995/1996 à titre de mise à niveau provisoire avant la livraison de -500. En 2006, ces deux appareils ont été vendus à Conviasa.

ATR 42–500

Tard -400/-500/-600 ont des hélices avec six pales
Tard -400/-500/-600 ont des hélices avec six pales

Le ATR-42-500 est une nouvelle version améliorée, dont la première livraison se produit en octobre 1995. Il a beaucoup d’améliorations pour la performance et le confort des passagers, y compris de nouveaux moteurs, de nouvelles hélices, une cabine nouvellement conçu, et un poids accru.

Il possède des hélices à six pales propulsées par des moteurs PW127E évalués à 2 400 shp (1 800 kW) pour améliorer les performances chaudes et élevées et augmenter la vitesse de croisière. Les moteurs sont évalués à plat pour + 45C. Les hélices sont commandées électriquement et sont fabriquées à partir de composites. Il a un poids maximum de décollage plus élevé, permettant plus de fret et une plus grande portée. Grâce aux hélices à six pales et à une meilleure isolation, elle a réduit les niveaux de bruit. La nouvelle version ont la capacité de HT1000 et la double installation de FMS de Honeywell.

ATR 42–600

En octobre 2007, le lancement de la série ATR-42−600 a été annoncé. Semblable à l’ATR 72-600, la série-600 a comporté le PW127M comme son moteur standard (fournissant 5% de Poussée additionnelle, améliorant ainsi la performance sur les pistes courtes, par temps chaud et à haute altitude; la fonction « Boost » active la puissance additionnelle au besoin.) Il dispose également d’un pont de pilotage en verre cockpit, avec cinq écrans larges LCD, qui a remplacé le précédent EFIS (Electronic Flight Instrument System); en outre, un ordinateur polyvalent (MPC) améliore la sécurité des vols et les capacités opérationnelles. L’avionique fournie par Thales fournit les capacités CAT III et RNP. Il comprend également des sièges plus légers, plus confortables et de plus grands bacs à bagages aériens.

Selon le troisième numéro de son certificat de type de l’EASA, ATR-42-600 est la désignation de commercialisation d’ATR pour la série-500 lorsqu’elle est équipée du NAS (nouvelle suite avionique) ou du «Glass Cockpit». La désignation d’ATR 42-600 n’est pas reconnue par l’EASA comme modèle ou variante d’aéronef certifié et n’est pas utilisée sur des documents certifiés ou approuvés par ATR; au lieu de cela, seulement « mod 5948 », « ATR 42-500 avec mod 5948 », « ATR 42-500 équipé de NAS », ou ATR 42-500 « 600 version » est utilisé.

Cargo variant

ATR-42-300QC (Quick Change), convertible freight/passenger version of the standard −300 series

L’ATR 42-300 est  disponible en version cargo (56 m3 et 5600 kg), sont construits ou transformés sur la base de l’ATR 42-300. FedEx, Aviavilsa, UPS, and DHL sont des opérateurs majeurs du type.Il dispose d’hélices Hamilton Standard 14SF à 4 pales.

ATR-42QC

L’ATR 42 est également proposé en version QC « Quick-change » permettant de passer rapidement d’un équipement passager en une soute cargo de 30 m3.

ATR Surveyor

The ATR-42 « Surveyor » est une version de patrouille maritime du-400. ATR 42 MP Surveyor est utilisé pour de la patrouille maritime par les garde-côtes italiens (12 appareils) et du Nigéria (2 exemplaires, commandés en juin 2007 et livrés en 2009-2010). Leurs missions sont la surveillance en mer, recherche et identification de bateaux, recherche et sauvetage en mer, lutte contre le trafic de drogue, la contrebande et la piraterie, surveillance de l’environnement (pollution par les hydrocarbures et les substances chimiques) ou surveillance des zones économiques spécifiques (pêche, plates-formes pétrolières).

Le Surveyor est dérivé de l’ATR 42-500, et emporte un système Galileo Avionica, un FLIR et une caméra TV. La Libye en avait commandé 1 exemplaire en 2009.

FedEx Express ATR-42 cargo variant
FedEx Express ATR-42 cargo variant

Ses missions secondaires sont les suivantes : transport de personnel, de parachutistes et de marchandises, fret, évacuation sanitaire et protection civile.

VIP transport

Le transport VIP et les versions d’inspection en vol du − 500 existent également.
 

Utilisateurs

Utilisateurs civils

ATR-42-600 of Precision Air Services, Tanzania
ATR-42-600 of Precision Air Services, Tanzania

Les plus importants opérateurs de l’ATR-42 sont FedEx Express, Hop! Airlinair, Trip Linhas Aéreas et Aeromar. Nombre d’appareils (2010)

En juillet 2016, 235 ATR-42 étaient dans le service de ligne aérienne et 12 étaient en carnet de commandes: 106 en Amériques, 66 en Europe, 43 en Asie-Pacifique et Moyen-Orient et 20 en Afrique; ses exploitants aériens de plus de 5 avions étaient:

• Aeromar : 4 -300s + 10 -500s
• First Air : 7 -300s + 6 -500s
• HOP! : 12 -500s
• Empire Airlines : 11 -300Fs
• Mountain Air Cargo : 9 -300Fs
• Japan Air Commuter a 8 ATR42-600s sur commande
• ASL Airlines Ireland : 7 -300Fs
• Calm Air : 7 -300s
• TAROM : 7 -500s
• Pakistan International Airlines : 6 -500s
• Swiftair : 6 -300Fs
• Easyfly : 6 -500s + 2 600s 8 sur commande
• Besides those, FedEx Express operates 26 ATR 42s.

Actuellement, Empire Airlines exploite 3 exemples de l’ATR 42-500 pour Hawaiian Airlines sous la marque Ohana par Hawaiian Brand.

Le 1er août, 2017 Silver Airways a commandé 20 ATR-42-600, marquant l’entrée du-600 sur le marché américain.

Opérateurs militaires

ATR-42 Surveyor de la Force aérienne nigériane
ATR-42 Surveyor de la Force aérienne nigériane

En 2016, 3 ATR 42 étaient en service militaire:

• Marine colombienne: 1
• Force aérienne nigériane : 2 MPAs

Opérateurs gouvernementaux

• Corps italien du port capitaineries – garde côtière : 3 MPs
• Italienne Guardia di finance: 5 MPs

Anciens opérateurs

• Bangkok Airways
• Force aérienne colombienne
• Police Nationale colombienne
• Force aérienne gabonaise
• Force aérienne libyenne (1951-2011) : 1 MP
• La Force aérienne polonaise a loué un ATR 42-300 pendant six mois en 2002.

 

Accidents et incidents

Il y a eu au total 32 pertes de coque d’ATR 42, en juillet 2017.

Accident d'un ATR42-300 en Indonésie, 2010
Accident d’un ATR42-300 en Indonésie, 2010

 

Caractéristiques

À partir du modèle initial, -300, il a été produit en plusieurs versions successives dont une révision majeure, le modèle -500 à partir de 1995. Celui-ci est équipé de moteurs plus puissants (PW127E) et offre un bien meilleur confort aux passagers grâce à la réduction des vibrations (hélices à 6 pales, renfort du fuselage, absorbeurs).

Les structures secondaires de l’ATR 42 sont essentiellement réalisées en matériau composite. Les dérives en matériau composite ont fait leur apparition sur les ATR 42-500 pour alléger les appareils. Les matériaux composites représentent environ 20 % de la structure totale des ATR 42-500.

Spécifications

Livret famille ATR
ATR 42-300 ATR 42-400 ATR 42-500/600
Équipage de vol 2
Sièges 48
Longueur 22.67 m (74 ft 5 in)
Envergure 24.57 m (80 ft 7 in)
Hauteur 7.59 m (24 ft 11 in)
Aile alaire 54.5 m2 (587 sq ft)
Aspect ratio 11.08
Masse max. à vide: 10,285 kg – 22,680 lb 11,050 kg – 24,361 lb 11,550 kg – 25,463 lb
Masse max. au décollage: 16,900 kg – 37,257 lb 18,200 kg – 40,123 lb 18,600 kg – 41,005 lb
Masse max. à l’atterrissage: 15,540 kg – 34,259 lb 16,600 kg – 36,596 lb 17,000 kg – 37,478 lb
Capacité de carburant 4,500 kg – 9,921 lb
Moteurs (×2) PW120, -320:  PW121 PW121A PW127E/M
Puissance 1,800 hp (1,300 kW)-320 : 1,900 hp   (1,400 kW) 1,980 hp (1,480 kW) 2,160 hp (1,610 kW)
Vitesse de croisière:  270 kn – 500 km/h  261 kn – 484 km/h  300 kn – 556 km/h
Autonomie avec 48 pax  459 nmi (850 km)  794 nmi (1,470 km)  716 nmi (1,326 km)

 

Performances

Distance d’atterrissage 1,030 m
Distance de décollage 1,040 m
Distance franchissable 3150 km
Plafond 7600 m
Turbulence de sillage Moyen
Vitesse ascensionnelle 300 m/min
Vitesse de croisière 450 km/h
Vitesse de croisière maximale 490 km/h

 

Vue de trois côtés, ATR-42 et ATR-72
Vue de trois côtés, ATR-42 et ATR-72

Pin It on Pinterest